Print Friendly, PDF & Email

24e Symposium annuel du FRP

Le thème du Symposium de 2021 du FRP est L’adaptation : la planification et le rendement pendant la pandémie du COVID et au-delà. La pandémie mondiale a eu des impacts majeurs sur les gouvernements, les organismes et les gens partout sur la planète. En plus d’affronter la pandémie, nous avons assisté à des mouvements mondiaux renouvelés de lutte contre le racisme et les inégalités socio-économiques. Le questionnement sur les incidences de cet environnement en pleine mutation sur les fonctions de planification, de mesure du rendement et d’évaluation mérite d’être approfondi dans la conjoncture actuelle. Ce sont là des domaines critiques dans les réflexions et les pratiques de la politique publique visant à répondre de façon plus efficiente et efficace aux besoins des Canadiens. 

Programme

Mercredi, le 26 mai 2021

12 h 30 – 13 h 45

Rapports du BRF : Entre les couvertures – Comment les données et les analyses favorisent la transparence et la confiance.

La présentation « approfondira » la méthodologie derrière la création de certains des rapports du BRF, depuis la collecte des données, le nettoyage, la modélisation, l’analyse, les messages, jusqu’au suivi sur le rendement/les appels de fichiers/les interventions à la période de questions, etc. M. Weltman fera appel à quelques membres clés du personnel de son organisme dans sa présentation, pour produire certains détails frappants sur certains éléments, et aider ses auditeurs à comprendre certaines exigences à respecter pour des évaluations du rendement fiables.


Peter Weltman, Bureau de la responsabilité financière de l’Ontario
Peter a été désigné comme le deuxième directeur de la responsabilité financière de l’Ontario le 7 mai 2018. M. Weltman a une longue expérience de travail au sein du Bureau du directeur parlementaire du budget à Ottawa, où il occupait récemment le poste de directeur des Services exécutifs, Communications et Relations parlementaires, auprès du Directeur parlementaire du budget. Il a également été président du chapitre canadien de l’International Cost Estimating and Analysis Association (ICEEA). Avant de travailler au DPB, M. Weltman a assumé diverses fonctions à Industrie Canada, Agriculture et Agroalimentaire Canada, Ressources humaines et Développement des compétences Canada (RHDCC) et au Secrétariat du Conseil du trésor.

13 h 45 – 14 h Natasha Meister

Natasha est une chanteuse/guitariste/compositrice de 30 ans. Née à London, Ontario, Natasha s’est initiée à la musique dès l’âge de 6 ans. Après avoir chanté dans son église locale et avoir participé à des concours, elle s’est engagée à temps plein dans une carrière musicale. Elle a donné une foule de concerts au cours des dernières années sur différentes scènes internationales; elle captive ses auditoires partout avec son jeu de guitare virtuose et sa voix puissante. Elle aborde bien des styles, du jazz et les blues, au rock et à la pop music. Elle a accumulé plus de 10 ans d’expérience de l’industrie en enregistrant des performances mémorables telles que la première partie d’un concert de The Pixies et de la tournée LIVE en Afrique du Sud en 2017.

14 h – 15 h

Promouvoir le changement transformateur : qu’est-ce qui est à notre portée?

Nous pouvons contribuer à la transformation du monde qui nous entoure, en nous attaquant aux problèmes les plus urgents de notre époque, en acquérant des connaissances et en parvenant à une compréhension qui éclaire les actions nécessaires, stratégiques et transformatrices. Au cours de l’année qui vient de s’écouler, la vie de bon nombre d’entre nous a connu un changement radical : nous avons travaillé, joué et mené notre existence d’une façon fondamentalement différente. Les villes ont dû s’adapter, et en répondant dans l’urgence, ont résolu des problèmes critiques et complexes tels que l’accès au logement, aux parcs et aux pistes cyclables. En se servant d’études de cas réalisées dans diverses villes, Jennifer explorera les fondements du succès dans la concrétisation du changement et la mesure de sa réalisation.

Jennifer Keesmaat, ancienne planificatrice en chef, Ville de Toronto | urbaniste renommée
Jennifer Keesmaat se passionne pour l’aménagement de lieux où les gens puissent s’épanouir. Désignée comme l’une des « personnes les plus puissantes au Canada » par le magasine Maclean’s, et l’une des « personnes les plus influentes » par Toronto Life, ainsi que l’une des principales Women of Influence in Canada (femmes les plus influentes au Canada), elle a été pendant cinq ans la planificatrice en chef de la ville de Toronto, où son esprit pionnier et son sens de la collaboration dans le développement de sa ville ont été célébrés.

Titulaire émérite d’une résidence de visiteur distingué à l’Université de Toronto, Keesmaat continue de faire part de sa vision pour les villes de l’avenir et de sa foi en l’importance de la direction assumée par le secteur public à travers une série de publications, notamment des articles dans The Guardian, Maclean’s, le Globe and Mail, le Toronto Star, et sur son podcast, Invisible City, où elle couvre une vaste gamme de sujets concernant la ville de l’avenir et la technologie.

Aujourd’hui, Keesmaat dirige le Keesmaat Group. Avec son équipe d’experts en développement urbain, elle inspire les gens par ses interventions publiques et exerce une influence notable par ses services de consultation associés à la création de communautés intégrales, accessibles aux piétons. Elle fait également partie du conseil consultatif du Urban Land Institute de Toronto et a été nommée au sein du comité international d’experts de l’administration du redéveloppement urbain de Singapour.

15 h – 15 h 15 Nagata Shachu Drumming Band

Nagata Shachu, un groupe basé à Toronto, a captivé des auditoires par ses performances fascinantes et palpitantes sur des tambours japonais (taiko) depuis sa formation en 1998.  Le groupe a effectué de nombreuses tournées au Canada, aux États-Unis et en Italie et s’est produit dans des prestations majeures au Mexique et au Liban. Tout en puisant son répertoire dans les traditions de percussions folkloriques du Japon, l’ensemble a pour objectif principal de rajeunir cette forme d’art ancienne en produisant une musique novatrice et excitante qui cherche à donner une voix nouvelle au taiko.

www.nagatashachu.com

15 h 15 – 16 h 15

Réduire les inégalités en se concentrant sur le mieux-être : données de l’Indice canadien du mieux-être

Le mieux-être des Canadiens est influencé par une interaction complexe de facteurs dans leur vie. En examinant globalement ces facteurs et la façon dont ils se combinent et interagissent, nous comprenons mieux comment le mieux-être est intimement lié au problème plus large et plus complexe de l’inégalité. C’est cette approche qu’adopte l’Indice canadien du mieux-être (ICM). L’ICM saisit une vaste gamme d’indicateurs de divers secteurs pour révéler comment se manifeste l’inégalité dans la vie des Canadiens, notamment chez les personnes les plus marginalisées. L’exposé donnera un aperçu de l’ICM, de son déploiement du niveau national au niveau local, et de la façon dont une plus grande attention au mieux-être peut offrir une avenue vers une politique sociale plus significative.

Bryan Smale, directeur, Indice canadien du mieux-être

Bryan Smale est le directeur de L’Indice canadien du mieux-être, logé à la faculté des Sciences de la santé de l’Université de Waterloo (UW) et professeur titulaire au département des Études sur les loisirs, et il enseigne également au sein au département de la Géographie et de la Gestion de l’environnement. Il détient un doctorat en géographie de l’Université Western Ontario et un baccalauréat et une maîtrise en Études des loisirs de l’Université de Waterloo. Il est actuellement membre du comité consultatif de Statistique Canada sur la condition sociale, conseiller pour l’Indice du mieux-être familial de l’Institut Vanier de la famille, il a été président du conseil d’administration de l’Association canadienne des études en loisirs et ancien rédacteur en chef de la publication Leisure/Loisir. Sa recherche est guidée par l’objectif d’une réduction des inégalités en mieux-être, et met l’accent sur le rôle des loisirs dans le mieux-être des personnes et des communautés, la distribution spatiale et l’analyse de la qualité de vie des communautés, l’attribution des plages de temps et la recherche sur les indicateurs sociaux. Il a été élu compagnon de l’International Hall of Heroes Leadership Award par le by Community Indicators Consortium en 2020.

Jeudi, le 27 mai 2021

12 h 30 – 13 h 45

La crise du climat : mettre des solutions à l’essai

En-ROADS Climate Workshop est un modèle de simulation de politiques transparent qui offre à chaque personne la chance de concevoir son propre scénario pour la limitation du réchauffement global. Joignez-vous à Dianne Saxe, une ambassadrice canadienne accréditée du climat, pour mettre à l’essai vos politiques préférées et obtenir une rétroaction immédiate sur les résultats probables, tant en ce qui concerne la température globale que les nombreux impacts connexes, depuis la pollution de l’air au niveau des mers, jusqu’au coût de l’énergie. La simulation offre une interface intuitive, elle mise soigneusement sur les meilleures données scientifiques disponibles et a été calibrée en fonction d’une vaste gamme de modèles intégrés d’évaluation, de climat et d’énergie.

Dianne Saxe, SaxeFacts Law Professional Corporation
Madame Saxe est l’une des juristes en environnement les plus respectées au Canada, puisqu’elle possède plus de 40 ans d’une expérience exceptionnelle dans la rédaction, l’interprétation et les plaidoiries de la législation ontarienne sur l’énergie et l’environnement. Une chef d’équipe expérimentée ayant été longtemps membre de conseils d’administration; une communicatrice compétente ayant une vision stratégique très large. Une expérience durement acquise dans les relations gouvernementales, de la gouvernance d’entreprise et des consultations publiques. Une personne déterminée s’efforçant toujours d’agir de manière efficace. Elle dirige maintenant Saxe Facts, un cabinet juridique consacré au climat, à l’énergie et à l’environnement.

13 h 45 – 14 h James Addis

James est un pianiste de jazz dynamique de la relève qui se produit régulièrement en solo, avec son propre trio et comme musicien dans divers projets. Depuis sa découverte du jazz à l’âge de 9 ans à l’occasion d’un concert du Esbjörn Svensson Trio, son amour pour la musique n’a fait que s’intensifier – il a développé une voix personnelle forte, l’inventivité et le raffinement qui caractérisent ses prestations, ses arrangements et ses compositions originales qui se démarquent singulièrement. Ce qui distingue vraiment James, c’est son gros son qui envoûte et mobilise son auditoire, dans la tradition blues d’Oscar Peterson, de Monty Alexander et de Gene Harris.

Un favori des foules, James a joué dans de nombreuses salles de premier plan à Toronto et dans tout l’Ontario, y compris le Toronto Centre for the Arts, le Mod Club, Hugh’s Room, et le Home Smith Bar. Il a eu l’honneur de jouer avec Chris Potter, Barry Elmes, Aura Rully, Jack McFadden et Wendy Lands. James a étudié avec de grands noms, tels que Jeff Hamilton, Michael Occhipinti, Frank Falco et Mark Eisenman. Il a eu le grand plaisir de faire partie du concert de gala de la Toronto Duke Ellington Society en 2018 et d’être choisi pour le concert inaugural Jazz Musician Intensive du TD Toronto Jazz Festival de 2018. James est touché de s’être vu décerner de nombreuses bourses, y compris la bourse Oscar Peterson de l’Université York MFCU.

14 h – 15 h

L’avenir de la mesure du rendement est ici : données, preuves factuelles et sciences du comportement

Les administrations publiques à tous les niveaux aux États-Unis recherchent des façons multiples d’améliorer l’utilisation de l’information sur le rendement dans la prise de décisions et la prestation de programmes : la mesure du rendement, l’utilisation des preuves factuelles et des données, de même que l’application des éclairages des sciences du comportement. John Kamensky, Senior Fellow au IBM Centre for the Business of Government, parlera de l’Evidence Act (2018) et des initiatives et des points clés que les États-Unis adoptent pour soutenir les opérations gouvernementales et l’excellence en prestation de services.

John Kamensky, IBM Centre for the Business of Government
M. Kamensky est un Senior Fellow au sein du IBM Center for The Business of Government à Washington, DC, qui parraine la recherche sur les problèmes de gestion que doivent affronter les décideurs gouvernementaux. Pendant ses 24 années au sein de la fonction publique, il a assumé un rôle important par sa contribution d’avant-garde à l’orientation vers le rendement et les résultats du gouvernement fédéral des États-Unis. Il se passionne pour la création d’un gouvernement orienté vers les résultats, fondé sur le rendement, axé sur la clientèle et de nature collaborative. Avant 2001, M. Kamensky a été pendant huit ans directeur adjoint du National Partnership for Reinventing Government du vice-président Gore. Auparavant, il a travaillé au sein du Accountability Office du gouvernement des États-Unis pendant 16 ans, où il a assumé un rôle clé dans le développement et l’adoption du Government Performance and Results Act de 1993. Pendant son séjour au IBM Center, il a dirigé et co-rédigé huit ouvrages et il a écrit et prononcé de nombreuses conférences sur le leadership, la gestion du rendement organisationnel, la gouvernance collaborative, la prévoyance stratégique et la réforme des gouvernements.

M. Kamensky est un membre élu de la National Academy of Public Administration et il a été nommé membre sénior au sein de l’Administrative Conference of the United States. Il est membre du comité consultatif des opérations d’affaires de la National Science Foundation. Il s’est vu décerner le prix de la recherche Cornelius Tierney de l’Association des comptables du gouvernement en 2011, il a été nommé membre de l’IBM Industry Academy en 2018, et a reçu le prix de leadership gouvernemental Theodore Roosevelt en 2019.

Il a reçu une maîtrise en affaires publiques de la Lyndon B. Johnson School of Public Affairs de l’Université du Texas à Austin en 1977, et un baccalauréat ès Arts du gouvernement à l’Université d’État Angelo, à San Angelo, Texas, en 1975.

15 h – 15 h 15 Sam Fleming alias DJ Efsharp, d’Evolved Entertainment

Le groupe Evolved Entertainment a fait ses débuts durant l’été de 2009, et depuis nous nous sommes produits d’un bout à l’autre du Canada, en créant des soirées inoubliables avec notre sonorité et nos éclairages spéciaux! L’apprentissage permanent est au cœur de notre objectif de #PersistentRefinement. Nous faisons office de DJ avec des vidéos musicales et des disques vinyl, pour mixer de la musique d’une manière inégalable. Des délices musicaux et des mélanges enivrants pour des événements virtuels, hybrides et live. Nous avons des MC qui animent ces événements et des concepteurs de l’éclairage qui rehaussent nos prestations.

www.evolvedentertainment.com @evolvedent or text 647.221.5399

15 h 15 – 16 h 15

Reconstruire mieux c’est reconstruire mieux pour tout le monde : les mythes qui nous ralentissent en matière de diversité et d’inclusion des genres et certaines solutions qui peuvent nous permettre d’avancer

Avant l’arrivée de la pandémie, la représentation des femmes sur le marché du travail était en lente progression. Toutefois, cette augmentation de la diversité des genres ne s’est pas accompagnée d’un accroissement de l’inclusion des genres et on a même perdu pendant cette pandémie une partie du terrain qui avait été gagné. Dans cet exposé, Sonia fera appel à plusieurs décennies de recherches et de pratique dans le domaine de la gestion et des disciplines connexes pour cerner et détruire les mythes courants qui continuent d’entraver le parcours vers la diversité et l’inclusion des genres et proposera des solutions fondées sur des données probantes, spécialement alors que nous cherchons à revenir à reconstruire mieux à l’issue de la pandémie.

Sonia Kang, Chaire de recherche du Canada sur l’identité, la diversité et l’inclusion et professeure agrégée, comportement organisationnel et gestion des RH, Département de la gestion, Université de Toronto

Mme Sonia Kang détient une chaire du Canada sur l’identité, la diversité et l’inclusion, et est professeure agrégée en comportement organisationnel et en gestion des ressources humaines à l’Université de Toronto, où elle est également chercheure à la Rotman School of Management’s Institute for Gender and the Economy (GATE) et scientifique en chef du Behavioural Economics in Action Research Centre at Rotman (BEAR). Sonia a obtenu un doctorat en psychologie sociale de l’Université de Toronto et a poursuivi des études postdoctorales grâce à une bourse du CRSH à l’Université Northwestern. Les recherches de Sonia portent sur les difficultés et les possibilités en matière d’identité, de diversité et d’inclusion. Elle adopte une approche inédite en misant sur la force des perspectives comportementales et de la conception organisationnelle pour défaire les systèmes, les processus et les structures qui entravent la voie vers la diversité et l’inclusion pour les individus, les organismes et la société en général.

INSCRIPTION FORMULE D’INSCRIPTION

 

Politique d’annulation : Un remboursement complet sera accordé si la demande est reçue au plus tard le 15 avril 2021. Après le 15 avril 2021, aucun remboursement ne sera accordé. Cependant, nous accepterons des délégués substituts.

Politique sur les défections : Une personne qui ne se présente pas devra payer les frais d’inscription au complet.

Politique sur le respect de la vie privée : En remplissant cette formule, vous consentez à l’utilisation des renseignements fournis pour l’inscription et aux fins de publicité. En vous inscrivant et (ou) en participant à l’événement, vous autorisez le FRP à se servir des photographies, des images et (ou) du matériel audio et vidéo sans autre forme d’autorisation. Le matériel sera utilisé uniquement à des fins de promotion, d’éducation et d’information.

Modalités : Le paiement et l’inscription permettent à la personne inscrite d’avoir accès à la plateforme du Symposium du FRP. Les personnes inscrites ne doivent pas transmettre ni enregistrer ou diffuser une session du Symposium. Si la plateforme connaît des problèmes techniques incontrôlables, le FRP se réserve le droit de reporter l’événement virtuel à une nouvelle date à laquelle s’appliqueront les frais d’inscription.

Frais d’inscription Inscription anticipée
(jusqu’au 15 avril)
Inscription régulière
(après le 15 avril)
Symposium seulement $300.00 $400.00
Cours de GAR seulement $350.00 $400.00
Si vous suivez 2 cours de GAR ou plus $300.00 chacun $350.00 chacun
Forfait complet (inclut le Symposium et 1 cours de GAR) $550.00 $650.00
Symposium plus 2 cours de GAR $850.00 $1100.00
Prix étudiant – Symposium seulement $150.00 $200.00

Note : pour bénéficier du prix réduit pour les cours de GAR, il faut que l’inscription se fasse pour la même personne et les laissez-passer ne sont pas transférables.

TROUSSE DE PRÉSENTATION


POUR TÉLÉCHARGER L’INFORMATION ET LES PRÉSENTATIONS DES ANCIENS SYMPOSIUMS VEUILLEZ CLIQUER ICI

ressources_page_button