Print Friendly, PDF & Email

VINGT-DEUXIÈME SYMPOSIUM DE l’FRP 2018

Mardi/Jeudi 15-17 mai, 2018
Ottawa Conference and Event Centre
200 Coventry Road, Ottawa, ON

PPX Symposium Agenda

Mardi, le 15 mai 2018 (Pré-forum)

Pré-forum
Mardi, le 15 mai 2018

8 h – 8 h 15
Inscription et petit déjeuner continental – Atrium

8 h 15 – 16 h 30
Séances de formation

GAR 101 : LES ÉLÉMENTS FONDAMENTAUX DE LA STRATÉGIE DE MESURE DU RENDEMENT – Salle 106H

Responsable de la formation : Steve Montague, partenaire, Performance Management Network Inc. et membre du conseil d’administration du FRP
À propos de ce cours
Les directives actuelles du gouvernement canadien établissent que les gestionnaires de programmes sont responsables de l’élaboration et de la mise en œuvre de stratégies continues de mesure du rendement pour leurs organismes.
Ce cours aborde directement les questions suivantes liées à ce besoin :

  • Quels sont les principaux éléments de la gestion axée sur les résultats?
  • Comment bâtissez-vous une stratégie de mesure du rendement?
  • Quelles sont les principales composantes?
  • Comment s’appliquent-elles aux programmes publics?
  • Comment appliquez-vous une stratégie de GP dans divers contextes du secteur public?

Ce cours intensif d’une journée répondra à ces questions en couvrant les éléments fondamentaux de la gestion axée sur les résultats (GAR) et de la stratégie de mesure du rendement (SMR) – en se basant directement sur les orientations actuelles du gouvernement canadien – y compris les orientations mises à jour pour la nouvelle politique sur les résultats de 2016. Nouveau cette année : nous ferons également appel à une récente étude des Nations Unies qui présente en détails les leçons tirées dans 12 organismes en 15 ans. Les participants acquerront une expérience pratique de la constitution des éléments clés d’une stratégie de mesure du rendement, y compris le modèle logique (théorie du changement) et un cadre de stratégie de mesure du rendement.

Les sujets abordés dans ce cours couvriront les exigences essentielles d’une stratégie de mesure du rendement, notamment :

  • Détermination de la portée et de la complexité
  • Modèle logique (théorie du changement)
  • Profils d’information sur le rendement
  • Cadre des résultats
  • Stratégie d’évaluation

Par des discussions, des exposés, une étude de cas et des exercices en classe, ce cours procurera aux participants une solide compréhension des principes de mesure et de rapports du rendement et la planification en GAR, et de la façon de les appliquer pour élaborer une stratégie de mesure du rendement.

Qui bénéficiera de ce cours?

  • Les fonctionnaires qui ne connaissent pas encore la GAR, la planification ou la mesure du rendement et qui travaillent à tous les niveaux de l’administration gouvernementale, dans les agences, les ONG et les organismes à but non lucratif;
  • Les personnes responsables de la compréhension et de la création de l’un des éléments clés d’une stratégie de mesure du rendement (selon les lignes directrices du SCT) y compris les modèles logiques, la théorie du changement, les cadres de stratégie de mesure du rendement et (ou) les mécanismes de rapport du rendement pour leurs organismes;
  • Les personnes responsables de la planification, des rapports et de l’utilisation des résultats pour la gestion de leurs projets, programmes et organismes;
  • Toute personne intéressée ou qui a besoin d’un rappel des éléments essentiels de la GAR.

GAR 102 : LA PLANIFICATION INTÉGRÉE EN GAR– Salle 118C

Responsables de la formation : Dana-Mae Grainger, retraitée, MAECI et ancienne présidente du FRP, et Mark Paine, MPA(M), gestionnaire, planification des activités ministérielles et rapports trimestriels, dirigeant principal des finances, des résultats et de l’exécution, Services aux Autochtones Canada et  Relations Couronne-Autochtones et des Affaires du Nord Canada
À propos de ce cours

La planification est essentielle à la promotion de l’excellence à tous les niveaux de l’administration gouvernementale, à la réalisation des priorités du gouvernement et à l’obtention de résultats significatifs. L’orientation du gouvernement vers les résultats et la livraison modifie le contexte et représente un changement important dans la planification visant l’atteinte de résultats.

Il arrive que des fonctionnaires doivent produire des documents de planification alors qu’ils n’ont pas les connaissances spécialisées des techniques de planification ou une expérience étendue en planification. En plus, ils n’ont peut-être pas accès à l’information concernant les processus ou les techniques que d’autres ministères utilisent avec succès pour produire leurs documents de planification requis pour produire des résultats.

L’objectif de ce cours est d’améliorer les capacités de planification des fonctionnaires par la transmission d’expériences de réussites en planification.

Cette occasion d’apprentissage portera sur ce qui est requis pour mener des exercices de planification, produire des documents de planification  et coordonner divers processus de planification à différents niveaux et dans plusieurs fonctions et dans d’autres ministères, afin d’assurer dans une organisation les conditions de réussite.

Il portera sur les questions suivantes :

  • Qu’est-ce que la planification? Quelle est la différence entre la planification et la planification intégrée?
  • Comment les activités de planification sont-elles liées aux exigences de la GAR et aux besoins organisationnels?
  • Qu’est-ce qui fonctionne dans la planification au sein d’un contexte de GAR?
  • Quels trucs et conseils sont à votre disposition pour vous aider à planifier dans un contexte de GAR?
  • Comment les priorités peuvent-elles être déterminées avec efficience et leurs coûts établis efficacement?
  • Nommez certaines des meilleures pratiques en planification intégrées.

Ces questions seront couvertes dans le contexte des exigences de planification et de rapports du gouvernement du Canada (GC). Le cours inclura de l’information sur la façon dont les parties s’intègrent du début à la fin. Il touchera à la planification comme processus, à l’examen de la façon de lancer un exercice de planification, de mobiliser des ressources au-delà des frontières fonctionnelles, à la détermination des méthodes qui peuvent être utilisées pour assurer une harmonisation avec les exigences du système de gestion des dépenses du GC (plan ministériel, rapport ministériel des résultats), la politique sur les résultats (cadre ministériel des résultats, etc.), le cadre de responsabilisation de gestion ainsi que la résultologie. Le cours fera appel également à des discussions et des études de cas pour véhiculer de l’information. Le cours exigera un engagement actif des participants et comprendra des activités pratiques.

Qui bénéficiera de ce cours?

  • Les fonctionnaires du gouvernement du Canada qui ne connaissent pas la fonction de planification;
  • Toute personne intéressée à en savoir davantage sur le fonctionnement de l’approche « Résultats et livraison » et sa relation avec la planification et la présentation de rapports pour afficher des résultats pouvant être démontrés;
  • Toute personne intéressée à élargir son expérience de la planification ou à poursuivre une carrière en planification.

Séance de formation – RBM 103 : PHASES DES VÉRIFICATIONS EXTERNES ET INTERNES : CONSEILS POUR L’ENTITÉ VÉRIFIÉE DANS UN ENVIRONNEMENT RBM – Salle 118D

Responsables de la formation : Tom Wileman, retraité, Bureau du vérificateur général et trésorier du FRP;
Basil Orsini, CIA, CGAP, CRMA, CFE, retraité, gouvernement du Canada, Vérification interne, ancien responsable de l’Institut des auditeurs internes

Au sujet de ce cours
Ce cours couvre à la fois la vérification externe et la vérification interne (la vérification externe concerne uniquement le rendement non financier). La vérification est objective et fondée sur des données probantes; elle applique des normes de vérification professionnelle, et des vérifications externes et internes sont obligatoires pour les ministères et organismes fédéraux. Des rapports de vérification sont publiés avec des recommandations exigeant des plans de mesures de correction. La vérification externe du rendement est effectuée au nom du parlement et peut être examinée par des comités parlementaires. La vérification interne sert les besoins de surveillance aux niveaux de l’ensemble du gouvernement et des ministères.
La vérification fait partie intégrante d’un environnement RBM lorsque les équipes de vérification et les entités vérifiées travaillent de manière constructive pour améliorer les résultats d’un programme. L’objectif de ce cours est d’offrir des conseils sur la façon dont les entités vérifiées peuvent le mieux faire le suivi des résultats des vérifications de leurs programmes et services internes.
Le cours portera sur les questions suivantes :
  • Quelles sont les phases de la vérification externe et de la vérification interne? Quelles sont les différences entre elles? Quelles sont les incidences pour l’entité vérifiée?
  • Comment les vérifications externe et interne se rapportent-elles aux exigences du RBM et aux besoins organisationnels?
  • Comment les fonctionnaires peuvent-t-il participer de manière constructive aux vérifications? Comment les vérifications internes et externes diffèrent-elles à cet égard?
  • Comment les conclusions et les recommandations des vérifications sont-elles déterminées? Quel est le rôle des entités vérifiées?
  • Quelles sont les implications des rapports et des suivis des vérifications publiques?
Ces questions seront abordées dans le contexte fédéral, et des exemples seront utilisés pour transmettre de l’information. Le cours encouragera l’engagement des participants et la communication des expériences.
Qui bénéficier de ce cours?

  • Les fonctionnaires cherchant à mieux comprendre les cycles de vie des vérifications externes et internes; et
  • Les fonctionnaires cherchant des conseils sur la façon de travailler efficacement avec des équipes de vérification pour que les rapports publiés présentent à la population des représentations justes de leurs programmes et services internes.

GAR 201 : AUGMENTER VOS CONNAISSANCES DE LA GAR JUSQU’AU NIVEAU SUIVANT – Salle 118AB

Responsable de la formation : Murray Kronick, CMC, FCMC, National Service Lead, Performance Management, Interis | BDO
À propos de ce cours
Ce cours vous fera découvrir les sujets et les techniques intermédiaires et avancés en gestion axée sur les résultats (GAR).
Nous vous ramènerons aux origines de la planification et de la mesure du rendement organisationnel, et passerons rapidement en revue son évolution dans le contexte du secteur public d’aujourd’hui qui exige la reddition de comptes et la transparence. Nous couvrirons les sujets suivants de façon relativement approfondie :

    • Intégration du risque et du rendement
    • Recueil et analyse des données sur le rendement
    • Les meilleures et les pires pratiques en GAR
    • Exigences et techniques en présentation de rapports sur le rendement
    • Utilisation de la GAR pour gérer efficacement
    • Autres approches

Par des discussions, des présentations et des exercices en classe, ce cours procurera aux participants une compréhension plus approfondie de la planification de la GAR, de la mesure et des rapports du rendement, et de ce que la direction peut et devrait faire avec cette information.

Qui bénéficiera de ce cours?

      • Les fonctionnaires qui ont trois ans ou plus d’expérience dans la gestion axée sur les résultats, la planification, le mesure ou les rapports du rendement et qui travaillent à n’importe quel niveau de l’administration gouvernementale, dans des agences, des ONG et des organismes à but non lucratif;
      • Les personnes responsables de la création ou de l’utilisation des éléments clés d’une stratégie de mesure du rendement ou de cadres de rapport du rendement pour leurs organismes;
      • Les personnes responsables de la récolte et des rapports des bénéfices.

Conditions préalables
Les participants doivent avoir suivi précédemment le cours GAR -101 ou l’équivalent offert par une institution d’apprentissage reconnue. Les participants qui ne connaissent pas encore la gestion axée sur les résultats doivent plutôt s’inscrire au cours GAR-101, pour comprendre d’abord les éléments fondamentaux.

GAR 104 : LES ÉLÉMENTS FONDAMENTAUX DE L’ÉVALUATION DE PROGRAMMES – Salle 118AB

Responsables de la formation : Robert P. Shepherd, Université Carleton
Isabelle Bourgeois, École Nationale d’Administration Publique, ENAP
Eric Champagne, Université d’Ottawa

À propos de ce cours
This course will introduce you to intermediate and advanced topics and techniques in Results-Based Management (RBM).
Ce cours d’une journée portera sur les éléments fondamentaux de l’évaluation de politiques et de programmes, surtout dans un contexte d’administration gouvernementale et d’organismes à but non lucratif. Ce cours offre un aperçu des phases essentielles de l’évaluation : la planification et la conception, la conduite de l’évaluation y compris la cueillette des données, l’analyse, les conclusions et les rapports des résultats.
Ce cours a pour objectif non seulement d’expliquer la politique fédérale, mais aussi de souligner des progrès importants dans la pratique de la recherche en matière d’évaluation. Si la Politique sur les résultats visait à améliorer les rapports fondés sur les résultats, ce cours veut montrer comment certains changements apportés dans les outils fédéraux, y compris l’évaluation axée sur la théorie, contribuent de manière importante à la progression de la pratique.
Les participants à ce programme d’une journée acquerront les outils dont ils ont besoin pour approfondir l’apport de l’évaluation des politiques et des programmes dans la prise de décisions organisationnelles. Le programme misera grandement sur les techniques d’éducation des adultes, y compris des exercices en petits groupes et des discussions dirigées.
Le programme est orienté autour des questions suivantes :

      • Qu’est-ce que l’évaluation de programmes? Quelle est la différence entre une évaluation et d’autres formes d’appréciation fondée sur des données probantes?
      • Comment l’évaluation facilite-t-elle les exigences de gestion axée sur les résultats et les besoins organisationnels de l’administration gouvernementale et des organismes à but non lucratif en matière d’affectation de ressources?
      • Comment les fonctionnaires et les organismes à but non lucratif s’engagent-ils de manière constructive dans l’évaluation de programmes?
      • Que sont les approches évolutives de l’évaluation (p. ex., l’évaluation axée sur la théorie)?
      • Vers où le domaine s’oriente-t-il?

Qui bénéficiera de ce cours?

      • Les nouveaux professionnels en évaluation de programme à tout niveau de l’administration gouvernementale, d’une agence, d’une ONG et d’un organisme à but non lucratif;
      • Les personnes responsables de la planification, de la conception et de la surveillance des évaluations;
      • Les personnes responsables de l’utilisation des résultats des évaluations pour la gestion de leurs projets ou de leurs programmes ou pour la prise de décisions en matière de politiques;
      • Les personnes responsables du renforcement des capacités organisationnelles dans le domaine de l’évaluation de programmes;
      • Toute personne qui est intéressée au domaine ou qui a besoin d’obtenir un cours de recyclage sur les éléments fondamentaux de l’évaluation de programmes.
10 h 15 – 10 h 30 – Atrium
Pause du matin
12 h – 13 h – Atrium
Diner
14 h 30 – 14 h 45 – Atrium
Pause de l’après-midi
Mercredi le 16 mai
7 h 30 – 8 h 30 – Salle 118C
Inscription et déjeuner
8 h 30 – 8 h 45 – Salle 118DE
Mot d’ouverture
Katie Brown, présidente, Comité de planification du FRP
8 h 45 – 9 h 45 – Salle 118DE
Conférencier principal
Politique sur les résultats du Conseil du Trésor du Canada – Progrès et perspectives
Description:
Résumé des progrès accomplis dans la mise en œuvre de la Politique sur les résultats (2016). On précisera les éléments structuraux de la Politique, leur degré de mise en œuvre et la façon dont ils contribuent au renforcement de la culture de la mesure du rendement, de l’évaluation et de l’innovation pour la conception et l’exécution des programmes et politiques. On examinera aussi les défis à relever ainsi que la dynamique à maintenir pour l’atteinte des résultats et l’alignement des ressources sur les priorités.
9 h 45 – 10 h 15 – Salle 118DE
Mémorial Peter Green
Tom Wileman, retraité, Bureau du vérificateur général et trésorier du FRP
Steve Montague, partenaire, Performance Management Network Inc. et membre du conseil d’administration du FRP
Collaborations universitaires
Eric Champagne, professeur agrégé d’administration publique à l’École d’études politiques de l’Université d’Ottawa et membre du conseil d’administration du FRP
10 h 15 – 10 h 45 – Salle 118C
Pause dans le salon professionnel

Séances concurrentes

10 h 45 – 11 h 45


Séance 1 – Salle 106H
Fonder une valeur en posant les questions difficiles
Description
Cette présentation exposera en détail l’importance de bien savoir ce que vous faites et la raison de le faire ainsi que vos priorités, et de l’objectif que vous poursuivez lorsque vous concevez un système de mesure du rendement qui ajoute une valeur réelle à votre organisme. La présentation couvrira également certains instruments et mécanismes pour aider à répondre à ces grandes questions.
Séance 2 – Salle 118A
Positionner la vérification interne pour contribuer à l’atteinte de résultats plus stratégiques
Description
Cette présentation indiquera aux participants la manière de déterminer comment ils peuvent le mieux contribuer à la vie de leur organisme dans leurs activités professionnelles en leur montrant comment la réalisation des vérifications internes peut être conçue pour produire de meilleurs résultats. La présentation, centrée sur la mise en œuvre novatrice des normes de vérification établies, montrera comment la mise en œuvre stratégique des exigences de la vérification dans les domaines suivants peut produire de meilleurs résultats :

      • Une planification plus stratégique de la vérification interne axée sur le risque;
      • Une planification des vérifications plus stratégique;
      • Un examen des vérifications plus stratégique;
      • De rapports des vérifications plus stratégiques.

Cette présentation sera donnée de façon à rendre les apprentissages transférables à d’autres secteurs de surveillance interne de même qu’aux gestionnaires de programme.

Séance 3 – Salle 118B
Examens de l’harmonisation des ressources – le rôle de la modélisation des opérations et de l’habilitation de la technologie
Description
La Politique sur les résultats du SCT a souligné l’importance d’harmoniser la gestion des ressources avec les rapports de rendement. Les examens de l’alignement des ressources sont considérés comme l’un des trois piliers du nouveau régime de gestion des dépenses du gouvernement du Canada. Le défi est toutefois de pouvoir démontrer et opérationnaliser efficacement les liens entre les intrants (aussi appelés : ressources), les extrants (aussi appelés : programmes et services) et les résultats désirés.
La modélisation logique est une approche utile de haut niveau, mais elle n’est généralement qu’une représentation visuelle de relations causales plus théoriques. Pour comprendre vraiment et bien gérer les affectations de ressources, de nombreux organismes envisagent maintenant une modélisation opérationnelle plus avancée et (ou) des techniques de planification opérationnelle, deux éléments étroitement alignés sur des cadres solides de rapports sur le rendement.
Cette présentation examinera une variété de stratégies de modélisation et de planification opérationnelles en jeu dans un certain nombre de ministères fédéraux tels que Santé Canada, Anciens combattants et le Secrétariat du Conseil du Trésor. Elle montrera aussi comment des technologies tels que SAP ((Business Planning and Consolidation (BPC), Business Intelligence (BI) et Strategy Management (SSM)), Qualiware (la norme technologique de l’architecture d’entreprise du gouvernement du Canada) et l’utilisation avancée de la modélisation sur Excel, sont des éléments intrinsèques de ce nouvel environnement de prise de décisions fondées sur des données probantes.
11 h 45 – 13 h 15 – Salle 118DE
Dîner et conférence
À Venir
13 h 15 – 13 h 30 – Salle 118C
Pause dans le salon professionnel

Séances concurrentes

13 h 30 – 14 h 30

Séance 4 – Salle 106H
Approches et méthodes d’évaluation de la pertinence des programmes fédéraux au Canada
Cette séance se déroulera en français seulement.

Description
La Politique sur l’évaluation de 2009 a été évaluée en 2013-2014. Cette évaluation a souligné les difficultés associées à l’examen de la pertinence des programmes. Elle a préconisé un assouplissement des exigences qui stipulaient son évaluation systématique. Notre objectif est de décrire empiriquement comment était évaluée la pertinence des programmes fédéraux sous la politique de 2009 afin de comprendre les implications de cette recommandation. Notre démarche est exploratoire puisque la question de la pertinence est peu traitée dans les écrits scientifiques portant sur l’évaluation. L’étude s’articule sur les six premières années de la politique de 2009 (2009 – 2014). Elle est qualitative : principalement une analyse de contenu de rapports d’évaluation des ministères et agences du gouvernement fédéral suivie d’entretiens semi-dirigés.
Séance 5 – Salle 118A
Nouvelles pratiques prometteuses concernant l’intégration de l’analyse fondée sur le sexe dans l’évaluation
Jane Whynot, (Bénéficiaire d’une bourse universitaire du FRP, 2017) PhD (c) 4e année, Institut d’études féministes et de genre, Faculté des sciences sociales, Université d’Ottawa
Description
Cette séance présentera les premières conclusions sur les pratiques nouvelles prometteuses tirées de l’étude de cas de Jane sur l’intégration de l’analyse fondée sur le sexe dans la fonction d’évaluation au gouvernement fédéral. Étant donné l’importance accordée récemment par le gouvernement fédéral à l’égalité entre les sexes, et subséquemment l’analyse fondée sur le sexe, des efforts de recherche dans ce domaine ont pris de l’ampleur, passant d’un petit échantillon (3) pour inclure des organismes cherchant à établir des capacités connexes parmi des unités de résultats, y compris les analyses fondées sur le sexe dans des efforts d’évaluation spécifiques, et une organisation qui décide de ne pas inclure l’analyse fondée sur le sexe dans une évaluation particulière après une réflexion sur cette option. Faisant appel à des documents internationaux connexes d’orientation des praticiens de l’évaluation (UNEG 2014; UNICEF, 2011; ONU Femmes, 2015) des zones de discussion particulières porteront sur le leadership organisationnel, les appuis organisationnels, la mobilisation des intervenants, les capacités au sein du personnel de l’évaluation et des résultats et l’expérience de l’évaluation à l’égard de l’intégration de l’analyse fondée sur le sexe. Ces conclusions et d’autres se prêtent au développement d’un cadre de compétences de haut niveau lié à l’intégration de l’analyse fondée sur le sexe dans l’évaluation.
Séance 6 – Salle 118B
Développement d’un instrument de notation uniforme pour l’acquisition + l’utilisation de connaissances
Description
Cette séance consistera en une présentation sommaire des travaux sur ce projet spécial réalisé au cours de l’exercice financier 2017-2018 comprenant des recherches, le développement et le peaufinement d’un outil de notation sur l’acquisition et l’utilisation de connaissances (OAUC) pour usage dans divers contextes de la fonction publique et dans diverses conditions. Cette séance portera sur les recherches et les travaux réalisés sous la direction de Kelly Skinner et supervisés par le champion du FRP Steve Montague. La présentation inclura les éléments suivants :
• Les résultats d’un examen de la littérature sur le sujet y compris une étude de divers modèles et approches et de leurs avantages et désavantages relatifs
• Un examen de la validité apparente fondé sur des commentaires des membres de la communauté de pratique au sujet de la version d’essai de l’OAUC
• des données factuelles sur la façon dont l’OAUC a été utilisé et une synthèse de cette information
• une synthèse de l’utilisation passée/actuelle de l’OAUC, et des commentaires des membres de la communauté de pratique, pour suggérer des peaufinements
La séance posera des questions liées aux questions pressantes concernant l’OAUC et son peaufinage. Cette séance peut être considérée comme faisant partie de l’approche « communes ouvertes » de ce projet de recherche – et l’apport des participants du processus de peaufinage.
14 h 30 – 14 h 45 – Salle 118C
Pause dans le salon professionnel
14 h 45 – 15 h 45 – Salle 118DE
Allocution principale
Infrastructure publique : Pratiques exemplaires dans les cadres de mesure et de rendement
Description
L’Institut des finances publiques et de la démocratie (IFPD) a un solide programme de recherches appliquées sur la gestion et le financement de l’infrastructure. Le sujet traité par M. Page met en lumière la difficulté de mesurer l’impact de l’infrastructure, un domaine d’intérêt constant pour la collectivité du FRP qui renvoie à une présentation précédente dans un symposium du FRP. M. Pageé fait partie d’une équipe de recherche qui examine cette question et prévoit présenter quelques résultats en 2019.
15 h 45 – 16 h
Conclusion
Katie Brown, présidente, Comité de planification du symposium du FRP

16 h – 18 h – Salle 118C
Réception d’accueil

Jeudi, le 17 mai
7 h 30 – 8 h 30 – Salle 118C
Inscription et petit déjeuner
8 h 30 – 8 h 45 – Salle 118DE
Mot de bienvenue
Katie Brown, présidente, Comité de planification du symposium du FRP
8 h 45 – 9 h 45 – Salle 118DE
Allocution d’ouverture
Tout est relié : l’environnement, l’économie, la politique étrangère, la durabilité, les droits de la personne et le leadership au 21e siècle
Description:
« Nous devons maintenant parler d’environnement, d’économie, de politique étrangère, de santé et de droits de la personne du même souffle », dit Sheila Watt-Cloutier.

Dans cette allocution de portée véritablement planétaire, Watt-Cloutier offre une perspective claire, significative et globale de la façon dont ces enjeux sont interreliés, et de ce que cela signifie pour l’avenir de notre planète.

Parlant de leadership, elle montre comment votre organisme s’insère dans le grand agencement des choses, et comment les organismes peuvent exécuter leur mandat en comprenant comment le niveau local est relié au niveau planétaire, et vice versa.

En mettant l’accent sur les solutions, Watt-Cloutier met en lumière les réalités de l’Arctique – où les Inuits doivent affronter aujourd’hui des défis importants pour leur économie, leur santé et leur bien-être culturel. Les défis qu’ils affrontent sont clairement reliés aux industries que nous appuyons, au monde jetable que nous sommes devenus et aux politiques non soutenantes que nous créons. Parce que sa culture inuite affronte les défis les plus extrêmes de la globalisation, Watt-Cloutier s’appuie sur son expérience directe, associée aux expériences considérables qu’elle a connues comme dirigeante sur la scène mondiale.

Se référant à sa culture ancienne et adoptant une position de force et non une posture de victime, elle aide ses auditoires à trouver des terrains communs. Sa voix venue de l’Arctique – pas aussi éloigné que nous pourrions l’imaginer – éclaire et inspire. Avec une bonne volonté inclusive, elle comble certains fossés très profonds partout dans le monde.

9 h 45 – 10 h – Salle 118DE
Tirage d’une place de membre
Walter Zubrycky, directeur du FRP
Tweet du jour
Mike Haley, Landmark Decisions Inc. et directeur du FRP

10 h – 10 h 15 – Salle 118C
Pause dans le salon professionnel

Séances simultanées

10:15 am – 11:45 am

Séance 7 – Salle 106H
Transformation d’un ministère pour l’orienter vers les résultats
Description
La production de résultats est au cœur des objectifs et du mandat de chaque ministère du gouvernement canadien. Cela s’applique à tous les ministères et reflète l’accentuation de l’approche de la livraison et des résultats. Dans ce contexte, Emploi et Développement social Canada a créé un modèle novateur comportant quatre phases visant à la fois à achever les indicateurs de rendement de qualité pour l’ensemble de ses 40 programmes et à contribuer au développement d’un système intégré panministériel. Le modèle en voie d’être mis en œuvre fournit l’échafaudage pour que les résultats livrés en bout de ligne aux Canadiens, soient fondés sur des données probantes qui seront compris par un vaste public. Chaque phase mise sur la précédente et inclut une disposition de changement tactique opérationnel qui correspond au changement de culture organisationnel voulu. Cela décrit la façon dont les employés ont été mobilisés aux premières étapes de ce processus. Cela suggère également comment mettre en œuvre de mesures de rendement améliorées et mieux intégrées et comment promouvoir le changement de culture.
Séance 8 – Salle 118A
La planification intégrée: une résultologie et un outil d’amélioration continue !
Cette séance se déroulera en français seulement.
Description
La présentation décrit le processus renouvelé de planification intégré de Développement économique Canada et notre plateforme novatrice et technologique. Y compris : l’affectation de ressources à l’égard des priorités et des résultats (projets, processus, services); suivis et réalignements trimestriels et communication aux employés. La présentation portera sur la façon dont Développement économique Canada cultive une culture organisationnelle des résultats et du rendement.
Séance 9 – Salle 118B
Pour éclairer la prise de décisions : leçons tirées de la mise en œuvre de la Politique sur les résultats
Description
Venez entendre des représentants de nombreux ministères de grande taille ou de petite taille parler des leçons tirées de la mise en œuvre de la Politique sur les résultats et de son incidence sur la prise de décisions. De nouvelles difficultés ont émergé depuis l’octroi de l’approbation du SCT et en se transmettant des pratiques exemplaires, les membres de la communauté de pratique pour les organismes à vocation scientifique ont été en mesure de trouver des pratiques novatrices et d’apprendre les uns des autres. La session comprendra quatre courts exposés d’un groupe d’experts suivis d’une période de questions et de réponses en profondeur.

The Séance will include specific table questions related main issues identified and some of the methodology challenges.
11 h 45 – 13 h 15 – Salle 118DE
Dîner avec allocution
Comment mesurer le succès des efforts déployés par le Canada aux Olympiques – au-delà du simple nombre de médailles remportées
Description
Le parcours d’un athlète vers une performance olympique se mesure par un certain nombre de marqueurs, de jalons et de moments. Ce parcours athlétique existe au sein d’une équipe et d’un système sportif qui est complexe et fait appel à diverses étapes à la participation de nombreux intervenants.

Cette présentation mettra en lumière ce parcours, et expliquera notamment l’approche du Comité olympique canadien vers l’adoption d’indices de processus permettant d’atteindre des buts ultimes, tout en adoptant la philosophie de gestion de la performance d’Équipe Canada visant le bien-être global des athlètes. Vous apprendrez comment le Canada se prépare pour les Jeux et comment nous optimisons notre environnement unique pour favoriser une culture d’une performance d’équipe dans l’ensemble du système sportif.

Comment cette approche se traduit-elle en des plans concrets? Nous explorerons plus en profondeur le travail de planification et d’harmonisation des stratégies pour la performance du COC, y compris l’affectation de ressources. Notre but ultime n’est pas seulement de remporter des médailles, mais plus largement de créer un environnement gagnant qui appuie une performance optimale à tous les niveaux.

13 h 15 – 13 h 30 – Salle 118C
Pause dans le salon professionnel

Séances concurrentes

13 h 30 – 14 h 30

Séance 10 – Salle 106H
Approche de Santé Canada pour l’établissement de cibles : leçons tirées des rapports de rendement ministériel passés
Description
Depuis la mise en œuvre de la Politique sur les résultats en juillet 2016, le Secrétariat du Conseil du Trésor (SCT) renforce la présentation de rapports sur le rendement et les résultats au Parlement et aux Canadiens grâce à l’élaboration d’un nouveau cadre de présentation de rapports simplifié. Pour établir de nouvelles cibles pour le prochain exercice financier en rapport avec le cadre ministériel des résultats (CMR), une analyse des rapports ministériels antérieurs sur le rendement (RMR) a été effectuée. Une approche de l’établissement d’objectifs a alors été élaborée. La présentation expose les leçons retenues de l’analyse des objectifs et l’approche de l’établissement des objectifs.
Séance 11 – Salle 118A
Cadre des résultats et système de gestion : Le jumelage parfait pour l’excellence de la réglementation et de la gestion dans la prestation de services et de résultats pour les Canadiens
Description
La présentation montrera les mesures que l’Office national de l’énergie a prises, étant l’un des premiers organismes à adopter la Politique sur les résultats de 2016, pour mettre en œuvre le cadre ministériel de rendement, les difficultés rencontrées sur la voie de la conformité avec cette politique, et les succès remportés jusqu’ici. La présentation analysera également la façon dont la combinaison du cadre des résultats et des pratiques exemplaires du système de gestion a facilité l’élaboration et la mise en œuvre de structures et de mécanismes robustes nécessaires à une prestation efficiente et efficace des résultats. La présentation fournira également des exemples de la manière de mettre en œuvre la Politique et des changements subséquents que l’Office a effectués pour améliorer ses processus de gestion.
Séance 12 – Salle 118B
Planifier l’avenir : Leçons tirées de l’intégration des données
Description
À une époque de convergence, le gouvernement s’intéresse enfin à la nécessité d’explorer ses propres données avec ceux d’autres administrations. Avec l’aide de Lixar (secteur privé) et de l’Université Simon Fraser, l’unité des résultats et de la Livraison d’Innovation, Science et Développement économique ont effectué une fusion de données des microsystèmes du CMC avec les données existantes de l’ensemble de son portefeuille. Le projet a soulevé plus de questions qu’il n’en a résolues, et les leçons retenues tracent une voie vers une meilleure pratique de la mesure et une meilleure compréhension de ce qui se passe vraiment dans l’économie du pays, ainsi que de l’importance des données dans la motivation d’une communauté de pratique.
14 h 30 – 14 h 45 – Salle 118C
Pause dans le salon professionnel
14 h 45 – 15 h 45 – Salle 118DE
Dernière allocution
Le cadre de responsabilisation de gestion : le passé, le présent et l’avenir
Description
Le cadre de responsabilisation de gestion (CRG), un outil conçu pour surveiller le rendement des ministères et des organismes dans l’ensemble du gouvernement du Canada, a été évalué pour la troisième fois en 2017. Les auteurs de la récente étude d’évaluation présenteront leurs conclusions dans le cadre de cette séance – suivis d’un commentaire de Evert Lindquist, le rédacteur en chef de la revue Administration publique du Canada qui réfléchira sur l’utilisation future du CRF. Ces présentations et ces échanges entre experts-conseils seront du plus haut intérêt pour quiconque s’intéresse à l’évaluation de la gestion du secteur public – notamment les personnes qui peuvent avoir fait partie du processus au cours des 15 dernières années. Que vous soyez un analyste chevronné ou un nouveau fonctionnaire, cette séance promet d’être riche en information, stimulante et motivante.
Référence : Évaluation du CRG : https://www.canada.ca/fr/secretariat-conseil-tresor/organisation/rapports/evaluation-cadre-responsabilisation-gestion.html
Référence : How Ottawa Spends 2017-18: Canada @15: https://carleton.ca/hos/wp-content/uploads/How-Ottawa-Spends-2017-2018-Ottawa-@150.pdf Voir le chapitre 11
15 h 45 – 16 h – Salle 118DE
Conclusion
Katie Brown, présidente, Comité de planification du symposium du FRP

INSCRIVEZ-VOUS EN LIGNE TÉLÉCHARGEZ LE FORMULAIRE D’INSCRIPTION
Tarif individuel avant le 9 avril Tarif individuel après le 9 avril Tarif de groupe, inscription de 6 personnes ou plus en même temps après le 9 avril
Formation pré-symposium : 500 $ + TVH 500 $ + TVH 500 $ x ___ inscriptions (minimum 6)
Symposium : 940 $ + TVH 1,140 $ + TVH 940 $ x ___ inscriptions (minimum 6)
Symposium et Pre-Symposium : 1,340 $ + TVH 1,540 $ + TVH 1,340 $ x ___ inscriptions
(minimum 6)

 

 

POUR TÉLÉCHARGER DE L’INFORMATION OU DES PRÉSENTATIONS OFFERTES LORS DE SYMPOSIUMS ANTÉRIEURS, CLIQUEZ CI-DESSOUS (LES PRÉSENTATIONS SONT OFFERTES EN ANGLAIS SEULEMENT)

ressources_page_button_fr